Big Data

Boullier, D. (2017), « Eduquer à l’incertitude: un paradoxe amplifié par le numérique »

in M. Lamouroux et L. Trouche (eds), Cultures numériques. Education aux médias et à l’information, Paris, Canopé éditions, pp. 15-24.   « Eduquer à l’incertitude » constitue un défi dont il faut préciser les termes. L’enseignement, la mise en signe, repose en effet sur des savoirs plutôt certains qu’il s’agit de transmettre, autour de ce […]

En lire plus

BOULLIER, D. (2017), « Big data challenge for social sciences and market research: from society and opinion to replications »

in Cochoy, F., Hagberg, J., Petersson McIntyre, M. and Sörum, N. (eds.), Digitalizing Consumption, Tracing How Devices Shape Consumer Culture, London and New York, Routledge.   A new generation of social sciences is knocking at the door. To put it simply, marketing and computer sciences take ownership and generate monitoring of the tools for social […]

En lire plus

Boullier, D. (2017) « Pour des sciences sociales de troisième génération : des traces numériques aux réplications »

in PM Menger et S. Paye (eds.), Big data et traçabilité numérique. Les sciences sociales face à la quantification des individus, Paris, Open Editions Press (Collège de France), pp. 163-184.   Ce qui est en jeu est la construction d’une offre de sciences sociales de troisième génération qui n’est pas garantie. La tendance à la […]

En lire plus

Boullier, D. (2017), « Big data challenges for social sciences: from society and opinion to replications »

ISA esymposium, vol.7; issue n°2   Big Data dealing with the social produce predictive correlations for the benefit of brands and web platforms. Beyond ‘society’ and ‘opinion’ for which the text lays out a genealogy, appear the ‘traces’ that must be theorised as ‘replications’ by the social sciences in order to reap the benefits of […]

En lire plus

Boullier, D. (2015) « Les sciences sociales face aux traces du Big Data. Société, opinion ou vibrations? »

Revue Française de Science Politique, vol. 65, n°5-6, Oct- Déc 2015, pp. 805-828.   Nous posons ici les prémisses d’une offre de sciences sociales de troisième génération dans la lignée de la théorie de l’acteur-réseau et de Tarde qui en avait annoncé les principes. Pour l’instant, la tendance à la fin de la théorie et […]

En lire plus

Boullier, D. ( 2015) « Vie et mort des sciences sociales avec le Big Data »

Socio, n°4, pp. 19-37.   Et si les sciences sociales disparaissaient de la surface de la terre et de la pensée des êtres sociaux ? Impensable pour ces sciences sociales qui ont pourtant la culture nécessaire pour être averties que toute institution (et même toute civilisation) est provisoire et mortelle. Pourtant, la nouvelle ère du […]

En lire plus